Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme.


 
 
Accueil > L’association > Un lien fraternel avec Émile Navarro : DE LA (...)

Pour une histoire oubliée, pour connaître l’implication des Étrangers dans l’histoire du combat pour la Liberté dans le monde et savoir comment ils ont pu, malgré les écueils rencontrés, choisir de s’arrêter là sur ce bout de la terre et contribuer à bâtir l’avenir, comme ils ont pu avec chevillé au corps leur idéal de justice et de fraternité : Deux documentaires à voir absolument.

.

PROJECTION EXCEPTIONNELLE :

La projection des deux documentaires aura lieu :
le samedi 13 février au cinéma la Clé.

À 11heures : « De la Retirada a la Réconquista » (Paroles de Républicains Espagnols)

Un pot sera organisé

À 14 heures : « 70 ans de silence » (Espagne mémoire et transmission)"

Bien-sûr nous pourrons dialoguer, échanger, partager un moment.
Une confirmation de votre présence est souhaitée pour l’organisation

DE LA RETIRADA A LA RECONQUISTA

Paroles de Républicains espagnols

Un film de Emile Navarro et Aymone de Chantérac. –52’

Juillet 1936, la tentative d’un coup d’Etat militaire orchestrée par le général Franco contre la toute jeune République espagnole provoque le début d’une terrible guerre civile. Pendant trois années, les putschistes soutenus par l’armée et aidés par l’Italie fasciste et l’Allemagne nazie combattent le peuple armé par la République. Par peur d’un embrasement de l’Europe, les démocraties occidentales signent un pacte de non-intervention. Malgré le concours des volontaires des Brigades internationales, les Républicains ne parviennent pas à contenir l’avancée des troupes franquistes. La prise de Barcelone en janvier 1939 puis celle de Madrid en mars entérinent la défaite des Républicains. Fuyant la répression des vainqueurs, un demi-million d’Espagnols traversent en quelques jours les Pyrénées pour trouver refuge en France. Dépassées par cet exode massif, les autorités françaises regroupent ces réfugiés dans des camps de concentration avant de les enrôler des compagnies de travailleurs étrangers.
La débâcle de 1940 scelle le destin des réfugiés espagnols : ils font partie des premiers convois de déportés. Les rescapés poursuivent leur combat pour la liberté et s’engagent massivement dans la Résistance. Les Républicains espagnols contribuent ainsi de manière significative à la Libération, dans le sud ouest mais aussi à Paris : en 1944, ils sont les premiers à entrer dans la capitale.
À la fin de la guerre, les Républicains espagnols espèrent en retour l’appui des Alliés pour reconquérir leur pays. En vain : la condamnation du régime franquiste restera purement formelle.
Contraints à l’exil, les réfugiés républicains de la guerre d’Espagne font de la France leur seconde patrie. Et il faudra attendre le début des années 80 pour qu’enfin leur rôle dans la Résistance et dans la Libération soit reconnu de manière officielle.

À travers les témoignages de onze Républicains espagnols, anciens de la guerre d’Espagne et héros de la Résistance, « De la Retirada à la Reconquista » raconte l’histoire de ces combattants de la liberté. Les réalisateurs ont choisi de ne faire appel à aucun commentaire extérieur pour articuler le film autour de leur parole. Filmés chez eux au milieu de leurs souvenirs, nos personnages racontent de façon chronologique leur parcours et la force de leur idéal. Ces témoignages sont complétés d’archives personnelles et d’actualités d’époque.
Émile Navarro.

70 ANS DE SILENCE

Espagne, Mémoire et Transmission

Un film de Emile Navarro

À sa mort, Franco a déjà organisé sa succession.
La transition orchestrée par le nouveau roi Juan Carlos, avec les responsables des partis politiques impose un « pacte de l’oubli » .
30 ans après, Zapatero fait voter la réouverture des fosses communes de républicains : les tensions renaissent .
Au travers des témoignages des descendants de la guerre d’Espagne, je cherche l’histoire de ma propre famille.
70 ans n’ont pas suffi pour évacuer le traumatisme.
Aujourd’hui les petits-enfants veulent connaître cette page d’histoire occultée.
Émile Navarro

Portfolio
Affiche De la retirada à la Reconquista Affiche 70 ANS DE SILENCE