Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme.


 
 
Accueil > L’association > Merci Nora !

le 14 septembre 2015, dans l’article : "76 ans plus tard, l’histoire se répète."
Nous vous alertions du retour tragique d’une xénophobie exacerbée !
Aujourd’hui la jeunesse repousse les exclusions en s’appropriant l’histoire.

.

Merci Nora, Nora El O., jeune fille de moins de vingt printemps, lycéenne au Lycée Albert Camus de Bois-Colombes.

Dans ton émouvant article où tu reprends l’histoire des exilés espagnols indésirables dans la France de 1939, tu sais regarder le monde et voir les injustices faites aux humains qui fuient leur terre où ils risquent leur vie.

Tu mets ton doigt de jeune adolescente, sur cette blessure qui les fait hurler encore aujourd’hui, ces exilés rejetés comme des pestiférés dangereux et contagieux.
Tu rappelles à tous ce que fut l’engagement généreux des antifascistes espagnols du 19 juillet 1936 jusqu’à la disparition du dictateur Franco.
Et tu établis une comparaison avec les exilés de 2016 qui fuient l’horreur.

Sais-tu qu’en 1939, quand les Espagnols traversaient les villages de France, les gens rentraient chez eux, fermaient portes et volets et cachaient leurs enfants. La rumeur de la bêtise courait :
"Ces rouges espagnols mangent les petits-enfants."

Aujourd’hui les gens ont peur pour leur sécurité, mais ce qui reste beau dans ce monde égoïste et cruel, c’est que tu es là, toi et beaucoup d’autres comme toi, des jeunes et des moins jeunes qui cherchent à comprendre, et à tendre la main aux autres comme s’ils étaient un cadeau à notre terre.

Merci Nora et merci à tes professeurs qui nous ont invité et à tous tes semblables sur terre.

Tous les membres de l’association 24 août 1944

lisez cet article :
https://bachibaclycecamus.wordpress.com/2016/08/24/encuentro-con-la-asociacion-24-aout-1944/