Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme.


 
 
Accueil > Documents et pédagogie > Films > Le camp d’Argelès de felip Solé jeudi 30 mars à (...)

Février 1939, près de 500 000 réfugiés traversent la frontière, c’est la Retirada. Destination :les camps sur la plage… Ce documentaire-fiction relate la vie quotidienne et tragique des réfugiés, jusqu’en septembre 1941, date de la fermeture du camp, après la grande grève des femmes d’Argelès. Leçon de courage et de solidarité. De ces camps, pourtant jaillirent des héros de la libération
Parlons ensemble de l’accueil tragique des Espagnols en 1939 pour que l’accueil des réfugiés aujourd’hui soit solidaire, digne et humain.

.

Nous vous attendons : le jeudi 30 mars à partir de 19h, Centre Paris Anim’ Place des Fêtes (19e), 2/4 rue des Lilas, métro Place des Fêtes.

Pour échanger sur l’accueil des exilés, à partir du documentaire/fiction de Felip Solé :
Le camp d’Argelès.

Des êtres humains sont contraints de fuir leur terre pour échapper à une mort certaine. Le chaos qui règne dans leur pays est le résultat d’affrontement des puissants de ce monde pour leurs propres intérêts au détriment des peuples.
La France ne doit pas reproduire ce qui s’est passé en février 1939 quand les antifascistes espagnols ont été contraints de s’exiler par centaines de milliers.

Ce documentaire apprend aux jeunes générations ce qui se passa alors sur le sable des plages du Roussillon et nous appelle à réfléchir à l’accueil que nous devons réserver aux humains dans le dénuement et l’exil.
Rejoignez-nous le 30 mars pour en débattre et amenez- votre famille et vos amis.