Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme.


 
 
Accueil > L’association > La Tragédie des Brigades internationales ; À (...)

Un film de cent minutes tout en archives, rarement exploitées. Il nous livre l’histoire d’un engagement pour un idéal, engagement pour des idées, engagement jusqu’au bout au mépris de sa propre vie.

.

80 ans après son déclenchement, le souvenir de la guerre d’Espagne se confond encore avec celui des Brigades internationales.

Pour sauver la République du fascisme, les brigadistes et avant eux ceux que l’on nomma « les internationaux » sont venus du monde entier, titis parisiens, dockers new-yorkais, juifs de Palestine, mineurs polonais, militants allemands, souvent immigrés, pourchassés, illégaux, communistes pour la plupart.
Des milliers sont tombés sur cette terre d’Espagne qu’ils sont venus libérer.
Aujourd’hui cette épopée de milliers de combattants originaires de plus de cinquante pays résonne comme la chanson de geste de la liberté contre la barbarie.
Ces internationaux sont envoyés en première ligne sur le front contre la puissance franquiste mais ils se mesurent aussi à la répression politique dont ils vont être victimes pour certains de la part de leurs propres dirigeants.
On y voit aussi l’engagement des intellectuels et des artistes internationaux. Nous approchons dans ce documentaire la ferveur et l’émotion de ces idéaux partagés mais aussi la colère et les déceptions des exactions perpétrées contre de courageux et désintéressés combattants.

Venez débattre avec le réalisateur Patrick Rotman, sur ce sujet : l’engagement des étrangers contre le fascisme espagnol, et ses multiples facettes souvent méconnues ou occultées.