Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme.


 
 
Accueil > L’association > CITÉ MIROIR /TERRITOIRES DE LA MÉMOIRE : Soirée (...)

Nous étions le 29 septembre participants à la soirée inaugurale de ce mois sur la révolution et la guerre en Espagne de 1936 à 1939.
Exposition Espagne 36, les Affiches des combattants de la liberté.

.

UN MOIS SUR L’ESPAGNE ANTIFASCISTE 1936-1945 aux territoires de la mémoire, Cité Miroir, à Liège. Pl. Xavier-Neujean 4000 Liège, Belgique Organisateurs : Les Territoires de la Mémoire asbl et L’Association du 24 août-Paris.

LECTURE TÉMOIGNAGES
Une ambiance chaleureuse, et un public attentif et nombreux dans cette belle salle de concert de la cité Miroir. La lecture des témoignages, mémoire d’hommes et de femmes qui ont choisi de vivre selon leur idéal et de partager les richesses de la société entre tous.
Entre émotion et sourire, larmes et solidarité, nous avons entrainé le public au large d’un océan d’utopie enfin réalité. Un voyage au bout de la pensée et des aspirations des humains bâtisseurs d’espoir.

CONCERT NO PASÁRAN
Du coup, le public était tout réceptif aux accents étrangers du chant de l’Espagne sociale. Serge Utgé-Royo mêle les mots et les notes de sa propre histoire de fils d’exilé de la Guerre d’Espagne aux chansons les plus connues, telles Paso del Ebro, Ay Carmela ! A las barricadas et aux accents de l’exil de 40 ans et de l’impossible retour.
L’émotion dans la salle est quasi palpable. Le souffle de chacun se rythme aux accents de cette voix chaleureuse et profonde qui étreint d’émotion les souvenirs de chaque exilé et de ses descendants.
Un silence empli de respect et de nostalgie précède les chœurs du public qui repend les refrains suivis des tonnerres d’applaudissements.
La fin de concert déclenche un délire de joie et de larmes. Nous avons tous du mal à nous séparer en fin de soirée.

Exposition temporaire Les affiches des combattants de la liberté Du 30 septembre 2017 au 31 octobre 2017 Lundi au vendredi 9h - 18h Samedi et dimanche 10h - 18h Lieu : Bibliothèque George Orwell.

Plonger dans les affiches et cartes postales antifascistes éditées en Espagne entre 1936 et 1939. Elles osent aborder des thèmes jamais évoqués jusque-là : Le corps et son épanouissement, la jeunesse, l’amour libre, la prostitution, l’espoir, l’harmonie d’une existence choisie, les collectivisations, l’écologie… Elles donnent de la vie, de l’humanité aux personnages, aux acteur-e-s jusqu’à présent uniquement représenté-e-s dans les schémas traditionnels « convenus » ficelés dans le carcan de la religion.

Cette exposition parle d’elle-même sur les aspirations d’un peuple qui prend sa destinée en main. Elle devient l’expression même de la vie, de l’avenir. Elle met en valeur la culture, à l’éducation pour tous, la solidarité, l’accès aux soins…
Elle reçoit la visite des écoliers Belges, et des adultes, pour raconter le parcours de ces fiancés de la Liberté.

Voir l’expo : http://www.citemiroir.be/…/les-affiches-des-combattants-de-…

Portfolio
Marie & Ramon en prise avec les légendes Philppe Marchal ajuste les affiches 29 septembre 2017 en ce moment Daniel parle