Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme.


 
 
Accueil > L’association > Armand GATTI vient de saluer une dernière (...)

Il est parti le compagnon de fraternité. Toute son existence, il a suivi les sentes tracées par Durruti. Sur le chemin de la mémoire se trouvent pour toujours ses mots, ses vers et son cri de Résistance !

.

Nous avons l’immense tristesse d’apprendre le décès de notre compagnon Armand Gatti.

Sa voix sonne comme un écho de tant de rébellions.

Tant de souvenirs reviennent en mémoire. Sur ces photos, la première réunion, le 28 juin 2014, dans son bureau, lorsqu’il a accepté de nous accompagner dans l’aventure de la Nueve… Sur la deuxième photo, il est sur scène, chez lui, à la Parole errante, avec nous, saluant les personnes qui sont venues découvrir le montage théâtral des paroles des combattants de la Nueve… C’était le 24 août 2014.

Depuis, l’idée, l’envie ne le quittaient pas de remonter quelque chose sur sa « passion Durruti »*, comme il l’avait fait dans les années 70 sur l’exil, auquel Franco condamna la meilleure partie de son peuple**...

Fils d’Augusto Reiner Gatti, balayeur, et de Laetitia Luzano, femme de ménage, poète, auteur, dramaturge, metteur en scène, scénariste, réalisateur, résistant, évadé, journaliste, voyageur, infatigable humain "engagé à vie"… Gatti nous a quittés.
Il nous laisse un immense héritage, une vie de combats pour exemple.

L’association 24 août 1944 s’associe au deuil de ses proches et lui rend hommage en gravant son nom dans la mémoire de l’exil espagnol dont il fut le compagnon infatigable jusqu’à son dernier souffle.

* La colonne Durruti (1972)

** La Passion du Général Franco par les émigrés eux-mêmes (1976)

Portfolio
Moment de réflexion sur la mise en scène Le salut au monde 23 août 2014 L'affiche du spectacle La Nueve Armand Gatti et la mémoire historique une histoire de fraternité